Historique

Maitre Nguyen Loc - fondateur du Vovinam Viet Vo Dao

Les origines du Vovinam Viet Vo Dao

On estime que le Vovinam Viet Vo Dao est né officiellement en 1945 à Hà Nội.

Maître Nguyễn Lộc alors âgé de 33 ans, fait une démonstration et présente le résultat de ses longues années de travail consacrées à codifier et organiser un nouvel art martial censé réunir toutes les techniques d’arts martiaux présentes au Vietnam.

À l’âge de 26 ans, il commence à enseigner à ses premiers élèves dont celui qui deviendra son plus proche disciple et ami, Lê Sáng, à qui il transmettra ses connaissances. Il, décède en 1960, à l’âge de 48 ans, désignant Lê Sáng comme son successeur.

À cette époque, Ngô Đình Diệm qui dirige le pays d’une main de fer, interdit la pratique des arts martiaux sur le territoire vietnamien. Jusqu’en 1964 c’est donc surtout le maître Trần Huy Phong (1938-1997) qui se charge du développement du vovinam.

En 1964, après la levée de l’interdiction de pratiquer les arts martiaux, Maître Lê Sáng est élu Maître Patriarche. Il nomme alors maître Trần Huy Phong directeur technique. Ensemble, ils développent fortement le vovinam qui sera même un temps enseigné aux agents de la police de Saïgon.

le-sang-11Le 27 mai 1975, à la fin de la guerre du Vietnam, les deux hommes sont emprisonnés pour des raisons politiques et le vovinam est de nouveau interdit. C’est le début de la diaspora vietnamienne et par voie de conséquence de l’accélération du développement du vovinam à travers le monde alors qu’au Vietnam il n’est plus enseigné que dans la clandestinité.

Maître Lê Sáng est libéré en 1988 après 13 années de détention.

Le 27 septembre 2010, Maître Lê Sáng décède à Saigon laissant le monde du Vovinam en deuil.

Se sachant malade, Maître Lê Sáng avait pris soin de régler sa succession et l’une de ses dernières actions fût de nommer aux grades supérieurs, une liste choisie de maîtres, permettant notamment aux Maîtres Sen et Van Chieu, d’accéder au 9e Dang au même moment.

Jusqu’à sa mort, le maître patriarche vécut à Saigon, au To Duong, où reposent les cendres du maître fondateur et où de nombreux pratiquants venant du monde entier continuent à se rendre pour suivre l’enseignement de Maître Sen (9e Dang) et de ses élèves (Maître Quan (4e Dang), Maître Long (4e Dang)…).

En 2011, un nouveau système est mis en place pour diriger l’école Vovinam Viet Vo Dao : le Conseil des Maîtres dont le maître Nguyen Van Chieu est le Président.

Maître Sen quant à lui est resté au To Duong, au district 10, près du maître patriarche dont il fut le secrétaire.